Publications boostées vs Publicités FaceBook

Publications boostées vs Publicités FaceBook

On ne peut pas passer à côté de Facebook dans votre plan marketing.

Avec plus de 2 milliard d’usagers au monde — qui sont actifs, en plus ! — Facebook représente une énorme opportunité.

Et plusieurs entreprises choisissent de publier des articles sur leur page Facebook, à des fins de promotion.

C’est bien, mais en 2018, ces publications ont de moins en moins de vues.

Oui, bien sûr, Facebook fait cela intentionnellement !

La plateforme devient de plus en plus « pay-to-play », c’est à dire qu’il faut payer pour avoir des vues. C’est une entreprise privée, après tout.

Bien évidemment, Facebook suggère de « booster des publications » ou bien de créer des publicités Facebook.

Booster des publications, c'est comme mettre une annonce dans la fenêtre

Lorsque je parle à des propriétaires d’entreprises à propos des publicités Facebook, j’entends souvent :

" J'annonce déjà sur Facebook – je boost des publications ! "

Je comprends — booster une publication, c’est facile !

En vérité, booster une publication s’apparente à mettre une annonce dans la fenêtre ; c’est facile et ça marche — des fois!

En particulier, les options de ciblage sont limitées. 

Oui, on peut choisir l’âge, le sexe, la localisation, les intérêts, mais ça ne veut pas dire que ces gens connaissent ce que vous offrez.

En fait, ce sont des gens qui ne connaissent pas votre entreprise ou votre offre, mais ils ont au moins une caractéristique de votre client idéal. 

Exemple : pour votre boost, vous ciblez des gens ayant un intérêt pour la mise en forme (si vous vendez des abonnements à votre gym CrossFit).

Lorsque vous avez cliqué sur une annonce pour un repas santé, Facebook a pu interpréter que vous avez un intérêt pour la mise en forme. Facebook étire beaucoup la sauce ici.

Mais cet intérêt est large et le CrossFit est assez spécifique.

Donc c’est une audience plutôt froide, qui risque d’être plus ou moins intéressée.

Au bout du compte, si vous obtenez un résultat satisfaisant sur votre investissement, c’est bien.

Mais ce n’est pas le cas pour plupart des entreprises.

Et la plupart des entreprises arrêtent ici.

On discute de ciblage, mais en réalité, ce n’est qu’un morceau du casse-tête à craquer.

Ci-dessous, un aperçu des éléments à considérer. 

  • Une image ou une vidéo convaincante
    Est-ce que ça attire l'oeil ? Est-ce que ça représente mon entreprise ?
    Conseil: les vraies photos (contrairement aux photos stock trouvées sur internet) font beaucoup mieux, en raison de leur cachet.
  • Un texte efficace
    Utiliser les mots les plus efficaces pour exprimer une idée, ça fait toute la différence. Agitez la douleur et offrez une solution.
    Exemple : "Fatigué d'être à bout de soufle pour vos activités régulières? Entraînez-vous avec Mike, sans laisser tomber les pâtisseries"
  • Une offre compétitive
    Votre offre devrait inciter les intéressés à y aller de l'avant et procéder à l'achat.

Une bonne agence de marketing excelle dans ces domaines — rédaction, créativité, analyse de marché.

L'Audience Personnalisée Facebook

Si vous êtes le genre d’entreprise qui veut maximiser le retour sur investissement, alors continuez à lire.

Les publicités Facebook offrent beaucoup plus (surtout si votre site web génère du trafic)

La plus intéressante de ces fonctions est l’Audience Personnalisée.

Elle permet de cibler les gens qui ont intéragi précédemment avec vous, de quelque façon (hors Facebook).

C’est notre arme secrète ! 🔫

Les gens qui ont déjà démontré un intérêt dans notre offre, ou du moins connaissent ce qu'on fait, sont plus enclins à acheter.

Par exemple, considérons le gym Adelaide Club à Toronto. (seulement à titre d’exemple, je n’ai aucune affiliation à cette organization)

Les gens visitent leur joli site web en utilisant plusieurs canaux, soit une recherche Google pour « meilleur gym Toronto », un article intéressant sur leur blogue, ou même de la promotion interne.

À partir du moment que ces visiteurs fréquentent leur site web, ils sont « tagués » par Facebook.

Facebook permet de grouper ces visiteurs (il faudra installer le pixel Facebook sur votre site) pour en faire un groupe de gens intéressés (votre audience personnalisée).

Par la suite, vous pouvez montrer des annonces à cette audience. (ce processus s’appelle le remarketing)

Maintenant on parle !

Vous avez un groupe défini de gens qui connaissent ce que vous faites, et donc, sont plus enclins à acheter de vous. 

En effet, ceci permet de faire des ventes à moindre coût ! 

Ce concept de remarketing n’est pas nouveau ; en moyenne, il faut rappeller les gens plusieurs fois, par différents moyens, afin qu’ils prennent action.

Vous n’avez pas de site web ? Pas de problème. 

Les audiences personnalisées peuvent être créées depuis plusieurs sources :

Par exemple, votre réceptioniste collecte les courriels de vos clients depuis plus de 5 ans.

Facebook peut prendre cette liste, et en faire une audience personnalisée. (en arrière-plan, Facebook associe les courriels aux profils Facebook)

Les audiences personnalisées sont dynamiques

Lorsqu’il est placé sur votre site web, le pixel Facebook envoie constamment l’information des nouveaux visiteurs de votre site web.

Effectivement, votre audience personnalisée grossit au fil du temps.

Donc, soyez assuré que les processus mis en place aujourd’hui, paieront des dividendes à l’avenir.

Cette fonctionnalité n’est pas bien connue, donc vous pouvez l’utiliser pour en faire une source constante de revenues !

 

Ça vous intéresse de mettre en place un tel système pour votre entreprise, mais vous êtes incertain comment procéder ?

On aimerait aider !  —> Cliquer le bouton pour commencer !

Vous aimez cet article?

Partagez avec vos collègues!

Facebook
LinkedIn
Email